Infos Stages

 

cb4etapesfr

1. Préparer son stage/voyage:

Grâce à la base de données des Bonnes Pratiques (plus de 300 bonnes pratiques validées à ce jour), l’expertise du réseau est déjà accessible.  La base de données des hôtes (plus de 1200 lieux de stages chez des membres ou membres potentiels) permettra de trouver l’hôte qui donnera toute satisfaction pour atteindre les objectifs que le stagiaire s’est fixés avant son départ. Il est possible d’obtenir des bourses de stage (voir onglet Bourses de Stage).

2. Structurer son voyage: 

Le futur stagiaire doit créer son profil et son CV afin que l’hôte le connaisse bien. Il doit énoncer des objectifs « SMART » (Specific, Measurable, Acceptable, Realistic, Time-bound), organiser son voyage à l’aide d’outils tels que le planning et le budget. La convention signée avec l’hôte permettra d’éviter toute perte de temps et contretemps afin d’optimiser le temps de stage. 

3. Optimiser l’impact de son stage sur son travail quotidien et donc sur les bénéficiaires, sur l’équipe et sur l’institution:

Grâce aux outils de feedback et d’évaluation, le stagiaire va identifier quelques idées fortes qui lui seront directement utiles dans son travail et permettront à son équipe de réaliser l’importance des apprentissages et des compétences acquises.

4. « Innovation » ou « progrès » inspirés par le stage ou la Bonne Pratique (un an ou deux après le stage) en cas d’impact sur la façon de travailler:

Si le/la stagiaire et son équipe ont progressé ou mettent en place une innovation, ils peuvent en faire part à Ecett qui les interviewera volontiers et publiera cette innovation.

 

Les autres bénéfices de MECETT:

Il s’agit ici de l’acquisition de compétences transversales telles que l’autonomie, l’indépendance, l’intérêt d’apprendre, l’importance d’une bonne communication, le sens des responsabilités, l’organisation, la maturité, le professionnalisme, la rigueur ainsi qu’un meilleur jugement et discernement. Les évaluations de stage par les stagiaires et par leurs employeurs font apparaître que 87% des objectifs de stage ont été atteints et que ces échanges ont un impact concret sur la façon de penser, de parler et de travailler après le retour de stage.

Un win-win intéressant… 

Au retour de stage, le stagiaire va alimenter les bases de données des:

   ♦  Bonnes Pratiques en créant sa propre Bonne Pratique observée pendant son stage.
   ♦  Institutions hôtes s’il en a découvert une nouvelle, en créant une nouvelle fiche « hôte ».

La méthode dévoile ici toute sa puissance puisqu’elle soutient l’apprentissage des acteurs de terrains. .  .  par ces mêmes acteurs de terrain !